Maison Départementale des Sports


 18 rue Pierre de Coubertin - 22 440 PLOUFRAGAN - 02 96 76 25 67 - 06 36 16 27 56

HORAIRES :    9h-12h30/14h-17h (fermeture à 16h00 les vendredis)




Youn Le Guillou : disparition d'une figure mythique du basket

La Fédération, la Ligue de Bretagne et le Comité Départemental de Basket Ball ont perdu un grand homme avec Youn LE GUILLOU, figure mythique du basket Costarmoricain et Breton.
 
Après 32 années passées au service du basket breton, Youn LE GUILLOU a été le premier Conseiller Technique Régional de la Ligue de Bretagne et a d’ailleurs été à l'origine de la création du CERHN (Centre d'entraînement régional du haut niveau) et du Pôle Espoirs du Collège Le Braz à Saint-Brieuc.
 
Entraineur au sein du club de l’Amicale Laïque de Saint-Brieuc depuis 1968, Youn LE GUILLOU avait été un véritable formateur de joueurs(ses) et d’entraîneurs. Il avait mis fin à sa carrière professionnelle en 2002 tout en continuant à encadrer le Haut Niveau Féminin de l’Amicale Laïque.
 
Fidèle, rigoureux, emblématique, Youn LE GUILLOU était une personnalité incontournable du basket breton. Il n’aura pas manqué de marquer de son emprunte en tant que joueur les salles du Cercle Paul Bert de Rennes dans les années 64 à 67 puis du Gazelec de Saint-Brieuc de 67 à 72 et de la Vaillante de Saint-Brieuc de 72 à 74.
 
Mais au-delà de sa carrière de joueur, Youn LE GUILLOU était aussi connu et reconnu par ses pairs comme un technicien d’un grand professionnalisme qui a contribué à la formation et l’encadrement des plus grands noms du basket comme Cathy MELAIN, Sandra LE DREAN, Dominique TONNERRE, Edwige LAWSON, Erwan BOUVIER, Denis FAUCHEUX ou Bruno LEJEUNE. Côtés entraîneurs, Eric BECHAUD et Hervé COUDRAY saluent ses qualités de formateurs, sa loyauté, son investissement, sa ténacité, ses valeurs, son implication et sa générosité dans la transmission de son savoir-faire et savoir-être.

Le Basket Breton a peut-être perdu un grand nom mais gardera en mémoire les valeurs qu’il a su transmettre sans faille à sa famille basket. Nous portons très certainement aujourd’hui encore une part de ce qu’il a pu nous inculquer et nous faire vivre. Un grand merci à lui.